Alors voilà, il y a des choses pour lesquelles on est doué et d'autres pour lesquelles on ferait mieux de s'abstenir... pas vrai? 

Me concernant, on va classer le tricot et la couture dans la première catégorie, ça vous va? Même si on peut toujours mieux faire, bien sûr! 

Et puis... il y a la cuisine! Hormis les basiques tels que les pâtes, le riz (et encore, pour le riz, bien souvent, je laisse mon Homme s'en charger!) et les salades composées, j'avoue, je ne me range pas parmis les cuisinières chevronnées, loin s'en faut! Lorsque nous recevons, c'est l'Homme qui passe derrière les fourneaux! pour son plus grand plaisir et surtout pour celui des invités!! (je vous ai dit que je l'ai pris "toutes options" mon Homme??? si si, je vous jure! la preuve? il fait les poussières, passe l'aspirateur, utilise avec brio le lave-linge et sait même repasser ses chemises!!! "TOUTES OPTIONS" que je vous dis!!)

L'histoire que je vais vous raconter aurait du rester discrète, amusant uniquement ceux qui l'ont vécue... oui mais cette semaine, Vaallos a publié ce billet, et j'ai ri... oui, j'avoue, j'ai ri!! mes collègues m'ont pris en flag' devant mon écran d'ailleurs! J'ai ri alors que je ne vaux guère mieux! donc pour la rassurer et pour partager avec vous un de mes moments de solitude taillé pour faire des bons souvenirs, je publie moi aussi ce billet! 

Il était une fois... mon fils qui allait avoir trois ans! il fallait fêter dignement son anniversaire et je voulais lui préparer un gateau qui l'émerveillerait, classique pour toute maman, non? 

Alors voilà, j'avais bien vu ces moules , qui font des superbes gateaux comme ça:  

 

Mais je ne les ai pas trouvé en Normandie, où nous étions en vacances (ouais, ok, j'ai pas beaucoup cherché non plus!)

Qu'à cela ne tienne! Je décide de changer mon fusil d'épaule! j'avais vu, au cours de mes pérégrinations bloguesques un super gateau "piscine" à base de Schtroumpfs fondus, vous le trouverez

Super idée, non? Bon, je me décide pour l'adapter un peu, puisque nous ne sommes pas à la piscine mais au bord de la mer! avec du speculoos en miettes pour faire le sable et un parasol de cocktail, le thème du gateau était trouvé!

J'achète le nécessaire: schtroumpfs et spéculoos mais ne trouve pas de feuilles de pain azyme pour isoler la partie "gâteau" de la partie "déco". Du coup, ma Moman me propose d'utiliser des Wasa. Ok, à défaut de grives, on mange des... WASA! (normal...)

J'ai méticuleusement décapité toutes les schtroumpfettes et les grands schtroumpfs parce que la mer, elle est bleue! pas avec des pointes de rouge ou de jaune, on est d'accord, hein! et je confesse: j'ai mangé les têtes tombées!!!

Les schtroumpfs étaient gentiment en train de fondre dans un peu d'eau lorsque les invités arrivèrent. Leurs regards en disaient long sur ma tentative lorsque j'expliquais ce que je faisais: mélange de perplexité, d'amusement et un peu de peur aussi... et moi, toute fière de ma trouvaille, j'étais comme une gamine!

Puis vint l'heure du dressage (bien grand mot que je reserverai dorénavant aux chefs étoilés! mais pas à ma petite personne!), et là, je sens bien que ça ne donnera pas ce que je pensais, mais je garde espoir. En effet, le gateau au chocolat (fait par ma Moman!) n'etait pas dans un plat avec des rebords! et le schtroumpfs fondu a dégouliné partout sur le plateau... mais pas uniformément!!

Bon, étalage du bleu de la mer, fait... tant bien que mal! maintenant place au sable de speculoos, j'arrive à faire une ile au milieu de cette mer! victoire! ouais, bon, faudra qu'on m'indique où on peut trouver du sable de cette couleur, ok! mais qu'importe! touche finale: le petit parasol à cocktail et les bougies! TADAMMMMM!!!

Direction la table des convives dans le jardin "Joyeux Anniversaire, Joyeux anniversaireeee, Joyeux AaAaniversaireuuuuh! Joyeux Anniversaire!"

Gabriel tout content de voir.... des bougies à souffler, ne regarde quasiment pas le gâteau "plage" mais les bougies! c'était bien la peine, tient!

Du coup, il les soufflera au moins 3 ou 4 fois! ;)

Et là, vient l'heure du découpage! Ca devrait bien se passer puisque nous avons intelligemment isolé le gateau des schtroumpfs fondus!

Oui, mais non! ça ne marche pas! Comme je vous le disais: le schtroumpf fondu a débordé au-delà des limites des Wasa... du coup, pour retirer la couche de schtroumpfs, je me suis retrouvée avec mon couteau englué dans une sorte de "slime" bleu (vous savez, l'espèce de pate gluante verte de Ghostbuster!! mais en bleu...). Les invités m'ont chambrée comme il se doit! Je ne leur en veux pas, j'aurais fait pareil!!

Bref, voici le gâteau sans les Wasa tartinées de schtroumpfs... ça donne envie, hein!! ^_^

 

Finalement, les invités ont pu manger du gateau, en prenant soin d'enlever le schtroumpf fondu qui restait! et le gâteau au chocolat de ma Moman (ainsi que celui aux fraises qu'elle avait fait en plus! certainement que son 6ème sens de Maman lui avait conseillée de prévoir un plan B...) était très bon! Comme quoi, il vaut peut-être mieux rester simple et s'abstenir de toutes excentricités quand on ne peut pas se le permettre, comme moi!

 

Et vous voulez la meilleure? Je suis fille de boulangers... Bravo, hein!!